Louer un ou plusieurs logements meublés permet de relever du statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP) et d’être imposé dans la catégorie des Bénéfices industriels et commerciaux (BIC) et non de celle des revenus fonciers. Quels sont les conditions d’investissement et de mise en location d’un tel bien ? Quels sont ses avantages ? Explications.

Quelles sont les conditions pour pouvoir bénéficier de la LMNP ?

Pour bénéficier de ce statut il faut que le logement dispose des équipements nécessaires et qu’il soit prêt à être habité. Le locataire doit pouvoir y entrer en apportant seulement ses affaires personnelles. La liste des meubles à installer obligatoirement est détaillée par l’État. En savoir plus sur la LMNP.

Pour pouvoir louer un logement en LMNPil faut également que les recettes locatives annuelles soient inférieures ou égales à 23 000 €. Cela s’entend par foyer fiscal et taxes comprises.

Quels sont les avantages ?

Si l’on compare le même logement loué vide ou en meublé, le rendement sera meilleur en ce qui concerne la deuxième solution. De plus, les durées de location souvent moindres et le dépôt de garantie de deux mois permettent de réduire les risques d’impayés. La location meublée est donc plutôt une solution rentable.

En comparaison à la location nue, la LMNP offre des opportunités variées comme un investissement en résidence étudiante, par exemple. Elle permet ainsi de trouver plus rapidement des locataires, l’offre étant moins étendue que pour les locations traditionnelles. On peut aussi utiliser le logement en location saisonnière (pour le weekend ou à la nuitée), ce qui rend l’option particulièrement rentable, surtout si le logement se trouve dans une zone touristique.

Quelle rentabilité pour un investissement locatif meublé ?

La rentabilité d’un investissement immobilier locatif se situe en général ente 2 et 7 % (cela peut même être supérieur dans certains cas). Elle dépend notamment du type de logements, les petites surfaces étant plus rentables que les grandes.

Pour exemple, un studio ou un T1 ont un rendement plus élevé au m² qu’un logement plus grand. La seule restriction est que le locataire risque de changer plus souvent. Les grandes surfaces (maisons et vastes appartements) offrent moins de bénéfices aux investisseurs. Toutefois, les locataires sont plus stables car les habitations sont souvent occupées par des familles.

Où investir pour une location meublée

Ce type de locations est particulièrement plébiscité par les étudiants (40 %) et les actifs en mobilité professionnelle (45 %). Cette catégorie de personnes apprécie de pouvoir déménager facilement et rapidement. Les investisseurs souhaitant louer leurs biens sans difficultés ont donc tout intérêt à acheter dans des villes étudiantes telles que Lyon, Toulouse ou Montpellier, par exemple.

Investir dans un logement meublé s’avère donc être intéressant lorsque ce dernier est loué par la suite. Vous vous constituez un patrimoine immobilier rentable sur le long terme et mettez votre bien au service de particuliers ou professionnels qui en ont besoin sur une période donnée.

Source